CEVENNES QUE J’AIME

  

Lieu privilégié de Ressourcement

__

 

 

 

A 600 m. d’altitude, dans le Parc des Cévennes,

entre Florac et Saint Jean du Gard,

 

accrochée au versant plein soleil de la petite vallée de Trabassac,


dans son décor de châtaigners, de chènes-verts, de genêts, de fougères, de bruyères et de ronces,


la Devèze épouse depuis des siècles l’histoire du pays cévenol .

 

Depuis 1978, j’y habite, avec un grand bonheur,
ce qui fut le " séchoir à châtaignes " pour toute la vallée.

  

A la charnière de deux mondes :l'Atlantique et le Méditerranéen,


Barre-des-Cévennes, en haut, à près de 1000 m. d’altitude,
peut être sous la neige,

 

alors qu’à Sainte-Croix les palmiers et les bambous prospèrent
et les mimosas sont en fleurs :

  

Ici c’est la Vallée Française, Cévenne à l’état pur, et déjà le Midi.

 

Traditionnellement " Terre de rebelles "
de la Lozère,
" Pays des Sources ",
et tout naturellement
 

lieu privilégié de Ressourcement

 

 

__